HUMANS OF KARACAL

L’aviez-vous remarqué ?

Une interview avec Corinne Longuet du podcast Remarquable

23 juin, 2021

Saint Paul de Mausole, photo de Corinne Longuet

Êtes-vous prêt à vous écouter ? Écouter sa propre voix n’est pas aisé. C’est intime et pourtant inconnu. Après tout, on s’entend chaque jour mais comme personne ne nous entend vraiment. 
Notre voix est un outil puissant et intime, que nous utilisons pourtant tous les jours sans nous en douter. Cette semaine chez Karacal, nous accueillons une nouvelle contributrice, Corinne Longuet, du podcast Remarquable. Pour elle, l’audio est à la fois un ami et un challenge qui l’a forcé à oser. 


“Mes parents écoutaient toujours la radio le matin, je me rappelle qu’au petit déjeuner il y avait toujours la radio. Ça m’a toujours suivie, j’ai toujours écouté beaucoup la radio. Je fais aussi du chant depuis quelques années et quand j’ai commencé à chanter je n’aimais pas ma voix. C’est un peu une mise à nu. Je m’imagine un sculpteur, quand il lui faut sortir son œuvre de chez lui et la mettre devant les yeux des autres, ce n’est pas évident. C’est extrêmement intime.”

Avec ses amis et sa famille, Corinne a toujours partagé sa curiosité pour les lieux insolites et l’histoire intime des grands personnages. Elle a remarqué un intérêt chez son entourage pour les histoires qu’elle partageait et c’est là que naît l’idée. Elle décide de s’investir dans le partage de ces différentes histoires et de l’idée naît  son podcast Remarquable. 


“Pour moi les planètes se sont alignées et c’est devenu une évidence : je savais ce que je voulais mettre dedans, quel sujet sous quel angle, c’était une évidence. Remarquable, c’est l’histoire et l’art en balade. Tous les mots ont leur importance : l’histoire et l’art c’est le sujet et la balade c’est très important parce que je souhaite que tout parte d’un lieu. J’aime justement aller sur les lieux pour m'imprégner du vécu, des vies, des histoires qui se sont passées, de la création. ”

Après une formation chez Let’s Podcast, Corinne est sortie, micro en main pour créer son premier épisode. Finalement, la création audio l’a poussé plus loin que ça : elle s’est questionnée sur sa légitimité, puis elle a osé. 


“J’aime beaucoup les sujets d’histoire mais je ne suis pas une experte, je n’ai pas fait d’études d’histoire, ni d’études de l’art donc au début il a fallu que je trouve ma légitimité à le faire. Ce n’est pas évident. Au début j’avais peur d’être ridicule ou de dire des bêtises. Puis, comme je creuse beaucoup et que j’interview des connaisseurs, ça m’a fait passer, dépasser, ce cap là. J’ai pu me dire oui, je pense que je suis capable de transmettre des choses, issues de ma propre connaissance mais aussi de celle des personnes que j’interview. Je ne suis pas quelqu’un qui ose facilement mais avec le podcast j’ai osé.”

Corinne a dû créer son propre storytelling pour arriver à un podcast qu’elle aimerait elle-même écouter. Elle nous a raconté que son entourage professionnel et personnel l’a aidé avec des retours et des idées. Finalement, la voix et le format ont été un fil conducteur.


“La vidéo, ou l’image d’un lieu, est-ce que ce ne donne pas un peu moins envie d’aller voir le lieu puisqu’on l’a déjà vu ? Alors que l’audio, ça laisse une impression, ça laisse une atmosphère, ça laisse une ambiance et ça donne peut-être plus envie d’y aller. Je me suis posée la question. En tous cas, avec la vidéo, on n’aura moins l’effet surprise que si on a l’audio. L’audio, c’est quand même l’imagination. On donne des petites touches à l’auditeur et lui, il fait son tableau. Il y a quelque chose de plus poétique je pense.”

Remarquable est disponible sur l’application Karacal adapté pour l’occasion au format de bulles sonores. Dans le premier épisode, Corinne nous emmène à Saint Paul de Mausole pour explorer l’histoire de Van Gogh et sa maladie mentale. Ici, nous découvrons un moment de vie de Van Gogh, différent de celui de Van Gogh, l’artiste peintre. La curiosité de Corinne nous guide et, à travers les bulles sonores, nous remarquons le beau qui nous entoure.


Partager l'article