HUMANS OF KARACAL

Art de la parole

Une interview avec Maxime du Pays d’art et d’histoire de l’Auxerrois

16 juin, 2021

Crédit photo : Auxerre et l'Yonne - A.Laurent

Début 2020, l’agglomération d’Auxerre a eu l’opportunité de mettre en avant la richesse de son territoire sous le label Pays d’art et d’histoire, un label officiel attribué par le Ministère de la culture. Avec fierté, la ville et le territoire ont pu valoriser leur patrimoine bâti et naturel ! 

Nous avons rencontré Maxime Henault, responsable de l’animation et de la valorisation du patrimoine communautaire de la communauté d'agglomération de l'Auxerrois. Il est aussi initiateur du projet de médiation orale - oui, il s'agit de podcasts, bien sûr ! 


“Nous sommes un jeune Pays d’art et d’histoire, on n’a même pas un an et demi ! En plus, on a eu le label dans une période qui n’était pas forcément facile pour aller rencontrer les habitants. On débute, mais on sait qu’on a la volonté d’aller au-delà du label et proposer de nouvelles formes de médiation. Nous avons envie de proposer des contenus qui ne sont pas des visites guidées mais quelque chose de plus, une histoire qui va piquer l’intérêt de l’auditeur et qui va lui donner envie d’en savoir plus.  L'objectif est que n’importe qui venant sur le territoire puisse trouver chaussure à son  pied, par rapport à ses attentes, ses habitudes ou pour découvrir autre chose. Nous avons un territoire très riche en culture et une mosaïque paysagère dont on est fier.”

La médiation culturelle (l’action qui permet de faire le lien entre des œuvres/lieux et un public) est au cœur des actions culturelles du Pays d’art et d’histoire de l’Auxerrois. Leur volonté est de faire entendre tous les acteurs sur le territoire : les experts, certes, mais sans oublier les habitants. 


“Les habitants sont nos premiers médiateurs. Ce sont eux qui partagent la mémoire insolite du Pays d’art et d’histoire. Nous avons une vraie volonté d’intégrer les habitants dans la programmation culturelle et de les faire intervenir. Pour l’ensemble du Label, on souhaite travailler sur les Arts de la parole et pour cela, l’application Karacal est tombée à pic.  On a souhaité parler avec les habitants de la mémoire de leurs villages, ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils ont vu évoluer. Nous avons aussi envie de faire intervenir les artisans d’Auxerre pour valoriser le savoir-faire.”  

Maxime nous explique que c’est la force et le pouvoir de la parole qui fait avancer la médiation de la région. Grâce aux expériences racontées par les habitants ou des faits historiques animés par des guides conférenciers, Auxerre travaille pour se positionner au plus proche des locaux comme des touristes. 


“Nous avons déjà commencé à accueillir la mémoire de certains habitants d’une commune à côté d’Auxerre. Parfois ce sont des histoires très anecdotiques mais au final, c’est ça qu’on retient et on va se souvenir d’une situation rigolote. Ce sont ces vécus racontés simplement  qui vont toucher la personne qui va écouter et ce sont eux qu’elle va retenir. Peut-être qu'elle ne va pas se souvenir des grandes dates mais elle va retenir les petites histoires à côté. Ces histoires, c’est à nous de les donner. On veut offrir un éventail de possibilités.”

Explorez un territoire riche en découvertes grâce aux nouveaux projets de médiation du Pays d’art et d’histoire de l’Auxerrois. Les premières bulles sonores sont géolocalisées sur l’application Karacal et les prochaines arrivent bientôt pour remplir la région. Et si vous avez envie de raconter votre histoire de l’Auxerrois, devenez l’ambassadeur et contributeur chez Karacal ! 


Si vous lisez l’article sur votre téléphone, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous pour arriver directement sur le profil de Pays d'Art et d'Histoire de l'Auxerrois ou taper "De Germain d'Auxerre à l'Abbaye" dans la barre de recherche. Bon voyage sonore ! 
https://karacalapp.page.link/view/?tour=60a66a37db329f713603f50c

Partager l'article