HUMANS OF KARACAL

Voyagez au quotidien

Tendez l'oreille... Et écoutez parler ceux qui font partie de notre communauté depuis le tout début !

08 avril, 2021

Chez Karacal, notre priorité, c’est notre communauté. Elle est au cœur de notre boucle vertueuse et nous sommes heureux de la rencontrer, de partager avec elle. Dans cet article, nous revenons sur les interviews de ceux qui ont créé les premières bulles sonores disponibles sur l’application. Une occasion de mettre à l’honneur les comédiens, guides-conférenciers, historiens, étudiants, artisans, artistes,… et tous nos talentueux contributeurs ! Ils ont des parcours et des expériences bien différentes et chaque semaine, vous pouvez découvrir l’un d’entre-eux dans nos Humans of Karacal. 

ADRIEN 
La passion se partage ! C’est la devise de Karacal et ce n’est pas notre contributeur Adrien qui va dire le contraire. Passionné d’histoire militaire, c’est pour lui une invitation au voyage, à regarder le monde différemment. 

  “Ce qui m’attire beaucoup dans l’histoire, c’est l’exotisme. Je trouve qu’on est encore plus dépaysé quand on voyage dans le temps que quand on voyage dans l’espace. 
Par exemple,  je suis allé en Espagne cette année et finalement il n’y a pas grande différence par rapport à la France : il y a le mcdo la-bas aussi, tu y bois le même soda. La vie n’est pas si différente. Par contre, la vie en France il y a 200 ans est complètement différente de la vie en France aujourd’hui.”
“L’histoire est un moyen d’être dépaysé, de découvrir des gens qui vivent complètement différemment et qui pensent complètement différemment. Les gens de différentes époques pensent vraiment autrement. Les divergences  de points de vue, c’est ce que je trouve passionnant.”

S’il est passionné par l’histoire militaire, c’est parce qu’elle est pour lui une étape marquante dans l’évolution de la société. 

“La seconde guerre mondiale est une guerre très présente pour moi, je peux la lier directement à ma famille. De là où je viens, le maire de la ville voisine a été déporté et c’est dans la maison de ma famille que sa femme a dû lui dire au revoir avant qu’il ne parte. La guerre, c’est le moment où une époque bascule dans une autre, complètement différente. C’est quelque chose de spectaculaire, une expérience humaine intense.” 


SINDY
Pour elle, le voyage dans le temps s’accompagne d’un vrai voyage. Guide dans le Val d’Oise, Sindy est aussi curieuse qu’elle est polyglotte.  

“Je parle japonais, allemand et anglais et j'ai vécu au Japon et en Finlande. J'adore apprendre et vivre les langues ! Il m'arrive même de rêver en japonais. Quand je peux, je guide dans la langue de mon public parce que c'est tellement plus enrichissant - pour eux et pour moi. Ils sont là pour apprendre des choses mais aussi pour se détendre. Quand je les guide dans leur langue, j'essaie de faire des jeux de mots et de valoriser leur visite. Ils se sentent considérés et c'est un autre type d’échange.”
Les voyages, pour elle, c’est une manière bien particulière d’envisager la vie. 

“Quand je suis revenue de mes voyages, je n'ai pas pu penser de la même manière qu'avant parce que j'avais vu d'autres choses. Je suis devenue beaucoup plus ouverte, tolérante et surtout curieuse !”


PAUL
Il faut croire que les voyages riment avec passion, curiosité et culture car c’est aussi un sujet que nous avons abordé avec Paul, créateur du podcast La France Baladeuse et rédacteur pour le média Petits Voyageurs. Un podcast qui fait l’éloge du local et de l’écoute de l’autre.

“Un des objectifs de mon podcast a été de montrer qu'en France on peut vivre des choses tout aussi fortes qu’en partant à l’autre bout du monde. Quand on écoute des voyageurs on a souvent l’impression qu’on est obligé de partir loin pour vivre de vraies rencontres et pour rencontrer de « vrais » gens. C’est vrai que quand on rencontre des gens en voyage c’est une intensité spéciale qui se met en place, je le reconnais. Mais pour autant, en France, je vois à travers le podcast que j’ai fait toutes sortes de rencontres avec des gens totalement inconnus et qui m’ont accueilli et ouvert leurs portes.”

Le partage, l’écoute, la découverte, l’enrichissement de nos cœurs et de nos esprits, c’est de ça que sont fait les voyages. Chez Karacal, nous pensons que cela peut se faire à deux pas de chez soi, dans son quotidien : simplement en levant la tête, sortir de sa routine quelques minutes, le temps d’une bulle sonore qui vous ouvrira de nouveaux horizons. 


Nous tenions à remercier tous les passionnés qui partagent ce qu’ils aiment, ce qui les touche, grâce au podcast et particulièrement ceux qui ont décidé de le faire sur Karacal. Merci à eux d’avoir rejoint la tribu et à vous de les écouter !

Partager l'article