HUMANS OF KARACAL

Création pour la fierté d’appartenance

Une interview avec Stendy de Coulonges sur l’Autize

25 mars, 2021

Dans la commune de Coulonges sur l’Autize, les bulles sonores Karacal apparaissent autour de ses habitants. Ce sont des créations sonores réalisées par notre nouveau contributeur Stendy ! Entre sa page Facebook Coulonges sur l’Autize Info, son activité de communicateur freelance et maintenant producteur de podcast, Stendy place au cœur de ses activités la passion pour son territoire local. 

“J’ai commencé la page Coulonges sur l’Autize Info en 2010, c’était le moment où Facebook commençait à se développer en France. La commune de Coulonge sur L'Autize compte aujourd’hui 2300 habitants et sur Facebook j’ai réussi à rassembler plus de 4000 abonnés, c’est-à-dire le double de la population communale. Je suis assez fier d’avoir une communauté qui est plus importante que le nombre d’habitants parce que cela signifie qu’il y a un rayonnement sur la région, qu’on a encore pas mal de commerces de proximité, de patrimoine et de tourisme qui se mettent en place de plus en plus et les gens reconnaissent ça et apprécient aussi les publications qui sont mises sur Facebook.”

Dès son jeune âge, les actualités et les histoires ont attiré Stendy et il rêve de devenir journaliste. C’est finalement la communication qui l’a attiré et qui l’a mené vers des études supérieures. En fin d’études, il devient un communiquant demandé dans sa région et décide de lancer son agence de communication freelance qu'il dirige aujourd'hui. 

“J’habite en zone rurale, et ça me tenait à cœur de revenir ici et d'avoir mon entreprise, en campagne et pour les entreprises de campagne. J’ai eu plusieurs professeurs qui nous ont incité à aller travailler à Nantes, Bordeaux, Paris. C’est le schéma classique. J’ai fait l'inverse, j’ai plutôt voulu privilégier le rural et la campagne pour faire en sorte que les entreprises, associations, collectivités rurales puissent aussi avoir une communication de la même qualité que si elles étaient installées en ville. Le fait d’avoir quelqu’un proche de chez eux, qui peut leur proposer des prestations, les aide beaucoup. Ils s’identifient à une personne qui est de chez eux et qui a le même esprit qu’eux autour d’une clientèle qu’ils connaissent. Je suis moi-même consommateur de ces commerces.”

La valorisation de son territoire est la mission d’importance pour Coulonges sur l’Autize Info. Pour Stendy, il ne s’agit pas seulement d’informer les habitants sur les actualités de leur commune, mais aussi de leur faire sentir concernés et fiers de leurs villages. 

“J'essaie de faire participer les abonnés en partageant leurs photos sur les réseaux. Ça permet de les intégrer à une communauté locale, qu’ils aient un sentiment de fierté et d’appartenance au territoire. En Deux-Sèvres, on n’a pas forcément un fort sentiment d’appartenance à notre territoire comme ça pourrait être le cas pour les Bretons, les Alsaciens ou les Corses, où dans ces régions-là, on va avoir une identité régionale très forte. Le fait de pouvoir les intéresser à ce qui se passe dans la région, permet qu’ils se disent finalement qu’ ils sont dans un territoire vivant et qu’ils sont plutôt fiers de le représenter et le valoriser sur Internet.”

Aujourd’hui c’est la communication qui est la grande passion de Stendy -  raconter, partager et évoquer un intérêt autour de lui. Quand nous parlons d’histoire, il se souvient de sa première rencontre avec l’histoire racontée qui va le  passionner pour la vie. 

“J’ai eu un très bon professeur d’histoire au collège qui n’hésitait pas à faire des anecdotes et à mimer des chevaliers debout sur sa table. Forcément ça marque quand on est jeune. Ça m’a donné tout de suite envie de m’intéresser à l’histoire. C’était surtout l’histoire de France au début et après on avait quelques livres d’histoires locales dans la région et je me suis amusé à en lire quelques-uns et ça m’a passionné. Et si moi ça m’intéresse, pourquoi pas aussi intéresser les autres sur ces sujets.” 

Avec Karacal, Stendy ajoute une nouvelle corde à son arc. Ensemble, avec l’association Histoire et Patrimoine de Béceleuf, ils ont créé le podcast “La minute d’ Oncle Michel”

“Ce sont une joyeuse bande de retraités, souvent des anciens instituteurs et qui sont passionnés d’histoire locale. Ils passent leur temps à chercher dans les archives départementales, des mairies, des registres de notaires etc. pour réaliser des articles d’histoire locale. Le but est de créer quelque chose de court sur un sujet ludique pour attirer les gens qui ne s’intéressent pas à l’histoire ou au patrimoine et/ou qui se disent «on a rien ici, y’a rien à faire ici ». L’idée est de raconter comment la petite histoire a rencontré la grande.”

Enfin, Stendy finit par vous parler : vous, nos lecteurs, nos auditeurs et nos abonnés, pour vous encourager à faire comme lui et partager les histoires de votre région. 

“Au final on a beaucoup d'a priori sur le territoire, on pense que c’est un territoire qui est triste où on a que de la campagne et des vaches. En réalité, quand on prend le temps de gratter un petit peu et aller à la rencontre des gens, on se rend compte qu’on a beaucoup de choses et même des choses qu'on ne s'imagine pas du tout, c’est surprenant. J’invite tous ceux qui veulent avoir un autre regard sur leur territoire à faire de même chez eux. Finalement, la France a l’avantage d’être un territoire qui est extrêmement varié aussi bien au niveau des paysages, de son histoire, de ses traditions régionales , que du point de vue des langues régionales, des habits, des chansons, de la gastronomie.”

Retrouvez toutes les créations locales de Stendy sur la carte de Karacal en cherchant la commune Coulonge sur L’Autize ou tapez ce même nom dans la barre de recherche. Découvrez un nouveau territoire ou découvrez ce qui vous entoure avec Oncle Michel sur Karacal.

Découvrez Coulonge sur L’Autize Info sur Facebook : https://www.facebook.com/coulonges
Découvrez le site web de Stendy Mallet : https://www.stendymallet.com


Partager l'article