PRATIQUES DE MÉDIATION

Valoriser le patrimoine religieux : comment allier tourisme et église grâce au podcast ?

25 avril, 2020


Beaucoup de français partagent l’habitude de visiter les églises rencontrées lors de leurs promenades estivales sur leur lieu de vacances. Souvent non-pratiquant, voire non-croyant, ils apprécient une pause bienvenue dans la fraîcheur de la pierre autant que la beauté de l’architecture, des sculptures et des peintures. 
Si quelques grandes cathédrales sont équipées pour ces visiteurs de circonstances, distribuant des audioguides et proposant même une boutique dédiée, l’immense majorité des églises est peu adaptée à cette pratique. Pourtant la plus petite chapelle, pourvu que son accès soit facile, voit défiler des visiteurs de toutes nationalités. L’une des explications à ce manque de médiation culturelle est la cohabitation entre cultuel et culturel, entre touristes et croyants venus se recueillir ou participer à des offices. Difficile en effet d’installer de grands panneaux explicatifs ou de faire entrer des guides suivis de leur groupe dans des lieux de culte peu accoutumés à pareil déballage. Ces visiteurs viennent en outre au compte-goutte, tout au long de la journée, et on ne peut installer pour eux d’accueil permanent.
>> Comment créer en autonomie vos podcasts géolocalisés ?

Un potentiel culturel certain
Pendant qu’ils déambulent dans les travées, les visiteurs observent les statues de saints, les représentations de scènes bibliques, les éléments d’architecture religieuse. Mais, alors que ces décors intérieurs avaient pour vocation de susciter la compréhension du fidèle et d'exalter la grandeur divine, les visiteurs du XXIe siècle ont pour beaucoup perdu les clés de lecture. Avec la laïcisation massive de la société, la fin du catéchisme pour les enfants, de moins en moins de personnes savent reconnaître Saint Jean-Baptiste à l’agneau qu’il tient dans ses bras ou connaissent le vocabulaire de l’architecture complexe d’une église. De la même manière qu’une exposition d’art ou qu’une collection d’histoire, le symbolisme religieux mérite donc qu’on se penche sur sa médiation, pour ne pas laisser les visiteurs à la porte de la compréhension. 
D’autant que l’histoire des églises n’est pas seulement religieuse. Par leur architecture nourrie de différentes influences, par la signification des gravures, par l’histoire de leur construction et reconstructions, les églises en disent beaucoup sur l’histoire profonde de la ville. Ainsi l’histoire de l’église Saint-Sauveur de la Rochelle nous raconte celle des guerres de religion et du siège de 1573 par les armées de Charles IX. Lieu de recueillement privilégié des migrants à destination de l’Amérique du Nord aux XVII et XVIIIe siècle, décorée de maquettes de bateaux à voile, l’église parle aussi de la relation de sa ville à la marine et à la Nouvelle-France. 
Eglise Saint-Sauveur de la Rochelle



Des podcasts dans les églises
Ainsi, les églises peuvent être d’intéressants terrains de médiation pour les équipes des offices de tourisme. Mais on l’a dit, ce sont des lieux contraignants : il faut y proposer une médiation de qualité, sans déranger les personnes en recueillement ni bouleverser l’esthétique de l’église. 
Les podcasts peuvent ici rendre de grands services. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Ce format audio inspiré de la radio est enregistré et diffusé sur des plateformes spécialisées. Typiquement, dans un podcast, une ou plusieurs personnes discutent d’un certain sujet et s’adressent à l’auditeur. L’ensemble donne un ton très naturel et confortable à ces audios, et permet d’imaginer une grande variété de concept. De plus en plus d’offices de tourisme et de musées s’intéressent au podcast pour communiquer avec les publics, pendant ou en dehors de la visite. 
Mais alors, comment s’utilise le podcast dans une église ? En mobilisant un guide conférencier ou un historien spécialisé par exemple, et en enregistrant la visite qu’ils réalisent. L’auditeur n’aura plus qu’à se glisser dans les pas du guide pour observer en direct les sculptures et les tableaux qui sont expliqués dans l’audio. Mais il est également possible de faire intervenir un ou plusieurs comédiens pour raconter l’histoire de l’église au travers de personnages de fiction. On pourrait ainsi adapter l’histoire de Quasimodo à Notre-Dame de Fourvière ou écouter les cloches de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre raconter comment elles ont été montées jusqu’en haut de la butte !
Outre l’infinité de possibilités qu’il offre, le podcast présente l’avantage d’être peu cher et relativement simple à produire, au point que les équipes des offices de tourisme peuvent les réaliser eux-mêmes assez facilement.  
Pour permettre aux visiteurs d'accéder aux podcasts sur leur téléphone portable plusieurs solutions existent : site internet ou application spécialisée notamment. On vous dit tout sur cette question dans cet autre article.



Avec E-Klesia, le programme de mécénat de Karacal, toutes les mairies de France peuvent réaliser et héberger gratuitement les podcasts de leurs églises sur l’application Karacal. Rendez-vous ici pour en savoir plus.


 

Partager l'article